En Andorre en été

Cet article de blog arrive un peu plus tard que prévu, car c’est en Juin dernier que nous sommes allés passer deux jours en Andorre. Je rêvais d’aller à la montagne, et avec la chaleur qu’il faisait déjà en bord de mer, je rêvais surtout de fraîcheur. En voiture Simone, nous allons en montagne!

De La Réunion, je viens moi-même de la montagne. Enfin, nos montagnes des îles, sans neige. L’Andorre pour moi, c’était un rêve d’y aller en hiver. De voir des montagnes recouvertes de poudreuse, des petits chalets, de boire des chocolats chauds, m’asseoir au bord de la cheminée, de chausser des skis (non, je n’ai encore jamais skié de ma vie!), de manger des raclettes et des fondues… Malheureusement, en deux ans de présence sur le territoire métropolitain, nous n’aurons eu ni le temps, ni la chance d’y aller en hiver. Qu’à cela ne tienne, ce sera l’Andorre en été!

C’était pour nous quatre heures de route pour y aller, en Fiat Panda, précisons-le. Une route un peu longue, mais en même temps une route tellement belle. Nous y sommes arrivés, et mon Dieu, quelle beauté! Quelle immensité. Ce genre d’environnement est pour moi, quelque part calmant, reposant, apaisant. Je me l’identifie comme un retour aux sources, certainement. Entourées de montagnes.

Pas de La Casa

Nous qui rêvions de fraîcheur, il a fait une chaleur crevante, pire encore que sur la côte, bien, bien pire ! L’Andorre est une cuvette, dans laquelle aucun vent ne vient vous rafraîchir, sachez-le.

Nous avons fait différents arrêts. Au Pas de La Casa, pas encore complètement au cœur de l’Andorre, mais surtout connue je pense, pour l’arrêt minute des passants avant de retourner en France ou en Espagne et profiter des ventes hors taxes. Je n’ai pas trouvé ça « fou-fou« , tout le monde en parle comme si c’était l’Eldorado des plus grands addicts du shopping, de pouvoir acheter moins cher qu’ailleurs. Personnellement, je n’ai ressenti ni la baisse de tarif, ni les articles hors du commun.
Deuxième arrêt à Andorre La Vieille: une petite ville très active et très charmante. Le plus connu là-bas c’est certainement Caldea, le fameux centre thermal. Quand j’avais annoncé autour de moi qu’on allait passer un week-end en Andorre, tous m’ont dit « tu dois aller à Caldea« . Et si vous êtes vous-mêmes venus chercher à travers cet article mon avis sur Caldea, malheureusement, je n’en ai pas, car je n’y ai pas mis les pieds! Très franchement, je voulais juste profiter de la beauté de l’Andorre. Je me réserverais une journée au spa une autre fois.
Enfin, nous avons passé la nuit à Arinsal, un peu plus en retrait de l’agitation des deux précédentes villes.

A Arinsal, c’est au Lodge at Ribasol que nous avons séjourné. Je ne sais pas si les tarifs appliqués correspondaient aux tarifs d’été, quoi qu’il en soit, nous avons passé la nuit dans un petit studio très propre et très cosy, pour 70€, avec vue directe sur un petit cours d’eau. Le personnel était fort sympathique, et c’est en endroit que je vous recommande fortement.

Arinsal

En deux jours, il est difficile de tout faire. Nous aurions voulu faire des randonnées, je pense que les sites sont fabuleux. Nous aurions voulu manger de la raclette (oui, malgré les 40° à l’ombre), mais n’avons pas trouvé de restaurant approprié. C’est d’ailleurs quelque chose qui m’avait beaucoup étonné, le manque de restaurant. Mais nous nous sommes, en revanche, beaucoup baladé dans les jolies rues d’Andorre et avons pris le téléphérique le dimanche, pour un coin un peu spécial.

C’est un peu par hasard que nous sommes arrivés là-bas. Nous étions sur le chemin du retour, et voyions de nombreux panneaux affichant « PARKING TELEPHERIQUE 3€« . Par curiosité, nous nous sommes arrêtés, et avons acheté deux places. Peut-être aussi un peu parce que je suppliais Chéri : « faut qu’on y aille, je n’ai jamais mis les pieds dans un téléphérique!« . Il s’agit un fait d’un téléphérique, qui mène à un parc: Le Mon(t) Magic – Family Park de Canillo. Il s’agit plutôt d’un endroit pour les enfants, malgré quelques activités à sensations comme la tyrolienne et la luge. Quoi qu’il en soit, nous sommes restés une bonne grosse heure, car l’endroit est splendide.

J’ai bon espoir d’y arriver un jour, à aller à la neige dans des chalets. Ce n’était pas pour cette fois, mais malgré tout, j’ai adoré mon petit-week-end en Andorre, en été.

Mit Liebe, E.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s