Mini tour d’Europe, le flashback qui clôture l’aventure

Oui, il est l’heure de faire le bilan de ces trois mois. Le temps est passé tellement vite, mais j’ai la tête qui déborde de souvenirs. Je suis partie pour aller mieux, et je vais mieux. Je suis partie pour changer, évoluer et à l’instant où j’écris, je pense pouvoir dire que le contrat est rempli de ce côté-là également.

J’avais besoin de retrouver des amis depuis longtemps perdus de vue, j’avais besoin de retrouver mon sourire et ma joie de vivre. Je rentre aujourd’hui chez moi, mais quelle belle expérience c’était. Je suis allée d’aventures en aventures, dans des villes que je ne connaissais absolument pas et où j’ai appris à aimer chaque coin de rue.

A Paris, je prenais plaisir à m’asseoir dans des beaux jardins et des cafés avec mes livres préférés. Du temps pour moi, pour me retrouver, c’est aussi ça, qu’il me manquait. J’ai découvert les marchés de Noël, jusqu’alors inconnus pour moi! J’ai pris plaisir à rire de bon cœur et en toute légèreté à travers tous ces beaux spectacles auxquels j’ai eu la chance d’assister. J’ai découvert les pâtisseries de Cyril Lignac que j’ai pu déguster au pied de la Tour Eiffel. J’ai découvert la beauté des toits de la ville dont tout le monde parle. Je me suis cultivée, n’ayant de cesse de passer de musée en musée.

15310607_1456189561076195_331579138_n
Au pied de la Tour Eiffel
15211617_1456189554409529_772229940_n
La dégustation des pâtisseries signées Lignac

A Hambourg, j’ai retrouvé mon meilleur ami et j’ai pu enfin voir sa vie qui sort du commun. Parce qu’il m’inspire toujours de par son courage et sa force, je suis repartie de chez lui plus en forme que jamais et prête à suivre tous mes rêves et désirs, les yeux fermés. Là-bas j’ai découvert les Franzbrötchen, et Dieu sait que cette pâtisserie va terriblement me manquer une fois à la maison. Le point positif ? J’ai tellement envie de cuisiner moi aussi, et de tenter mes Franzbrötchen maison! Je ne l’avais pas espéré, mais deux jours avant mon départ, à un moment où personne ne l’attendait, la neige a pointé le bout de son nez. Pour mon plus grand bonheur, j’ai découvert le froid. Car là aussi, c’était pour moi une grande première. Tout comme le patin sur glace, qui m’aura procuré une immense sensation de joie et de reconnaissance pour tout ce que j’avais eu la chance de vivre.

15218303_1456189621076189_980948146_n
Les pieds dans la neige d’Hambourg
15281023_1456189551076196_1369869445_n
Les joies des premières chutes de neige
15227906_1456189624409522_1157057305_n
Winterdom – Hambourg

En Suisse, à Zurich, j’ai pu retrouver une amie chère à mon cœur. Apprécier la présence des personnes qui comptent pour nous, voilà l’essentiel. Accompagnée de marrons grillés, de rigolades et de bonne humeur, j’ai vu toute la beauté  de ce pays.

15228100_1456189647742853_278626887_n
Une jolie Suisse
15228057_1456189661076185_1828343656_n
Rivière Suisse

En Italie, j’ai appris la douceur de la vie. J’ai appris à passer des journées sereines durant lesquelles je ne me souciais d’absolument rien. Et quel bonheur ! J’ai appris là-bas à voir la beauté du Monde, de la nature, des couleurs, des paysages, des saveurs. J’ai ai pris plein la vue aux Cinq Terres. J’ai compris que le bonheur se résume parfois simplement en un apéritif du haut d’une colline avec une vue magique. A Pise, j’ai eu mes plus beaux fou-rires en essayant de réaliser ma photo clichée avec la Tour la plus célèbre de la ville. Et à Rome, j’ai vu que le hasard faisait bien les choses, lorsque je n’avais qu’une heure et demie pour prendre mon avion et qu’en flânant dans les rues, je suis tombée nez à nez avec Le Colisée.

15281834_1456189651076186_42631459_n
Manarola – Cinq Terres – Italie
15239214_1456189634409521_1841546805_n
Tour de Pise – Pise – Italie
15239228_1456189627742855_1475439729_n.jpg
Colisée – Rome – Italie

A Istanbul, j’ai appris à vivre avec le dépaysement d’une culture différente de celle que je connaissais habituellement. J’ai appris à marchander dans tous les bazars et à m’émerveiller des trésors qui s’y cachaient. J’ai compris que ce pays est rempli de couleurs gaies, et que voir de jolies couleurs me met de bonne humeur. J’ai su en mettant les pieds là-bas, que j’allais voyager encore et encore, parce que cela me permet réellement de me recentrer et de prendre conscience de toutes ces belles choses qui font déjà parties de ma vie, et que je ne parviens plus à voir lorsque je suis prise dans ma routine infernale.

15281120_1454273531267798_1360593344_n-1
Mosquée Bleue – Istanbul – Turquie

Je serai chaque jour un peu plus reconnaissante pour cette expérience vécue. Je ne sais pas à qui je devrai dire merci pour tout cela, mais…MERCI.

Trois mois, cinq pays, huit villes:

ILE DE LA REUNION – PARIS – HAMBOURG – ZURICH – MANAROLA – MONTEROSSO AL MARE – VERNAZZA – CORNIGLIA – PISE – ROME – ISTANBUL – HAMBOURG – PARIS – ILE DE LA REUNION

Mit Liebe, Erika.

Texte et images © Erika.G

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :