Si vous êtes un fidèle lecteur de mon blog, vous comprendrez qu’Hambourg a été le deuxième arrêt de la série « Pourquoi s’évader de sa vie est parfois la solution ». En effet, après mes deux semaines d’activités reposantes à Paris, j’ai décidé de prendre un billet simple pour Hambourg, encore un peu plus au nord cette fois.

Pendant quelques semaines, j’ai posé mes bagages dans cette charmante ville du nord de l’Allemagne, près de l’embouchure de l’Elbe et à proximité de la mer du Nord. Cette grande métropole allemande, qui a vu naître le succès des Beattles et qui vit de jour comme de nuit, ne m’a pas laissée de marbre.

Hambourg et son architecture propre

Ce qui m’a le plus marqué à mon arrivée à Hambourg, ce sont ces bâtiments en briques rouges, typiques de l’Allemagne, et encore plus frappants ici. Les rues aux odeurs de cannelle et de Franzbrötchen (vienoiserie allemande) fraîchement cuites, aux couleurs automnales, accompagnées des gros pulls nécessaires au mois d’Octobre, Hambourg m’aura accueilli dans un bel esprit cocooning.

Poste de Police - Hambourg
Poste de Police – Hambourg

Les bâtiments plus modernes font la course à l’originalité, et il est vrai que dans cette ville, les constructions datant des années 2000 ne peuvent qu’être remarquées avec leurs formes et matériaux.

Architecture moderne
Architecture moderne

De par son activité portuaire, et sa proximité avec les cours d’eau, vous retrouverez à Hambourg de nombreuses rues fluviales. On n’y navigue pas spécialement, comme on le ferait à Venise, cependant, les bâtiments sont souvent séparés par le passage d’un fleuve, et reliés par des ponts.

Rue fluviale
Rue fluviale

Le port est immense et vous pouvez vous y balader de longues heures durant. Entre stands de Fischbrötchen (petit pain au poisson), petits cafés et restaurants sur le port, petits magasins de souvenirs, on trouve de quoi s’occuper à Landungsbrücken.

Port de Hambourg
Port de Hambourg

La ville et ses quartiers

Hambourg est une ville vivante. Du lundi au dimanche, qu’importe l’heure du jour ou de la nuit, vous trouverez forcément quelque chose à faire. La ville se divise en différents quartiers avec, pour chacun, une atmosphère toujours différente.

Hafencity, contrairement à Landungsbrücken, représente le port moderne. Je l’ai trouvé plus reposant. On y trouve à nouveau des restaurants fort sympathiques tout le long de la rive, mais aussi un petit parc où, même à cette période de l’année, il faisait encore bon de s’y poser quelques instants. J’avais toujours pensé qu’il était impossible d’avoir de beaux couchers de soleil dans les grandes métropoles, et pourtant, j’ai été agréablement surprise de constater qu’au port de Hambourg, les couchers de soleil sont magnifiques! Arrêtez-vous le temps d’un café à Balzac Coffee, qui se situe à Hafenpromenade et vous ne serez pas déçu, c’est promis. J’ai succombé à la vue de ce dégradé de couleurs qui se prolonge après même que le soleil se soit couché.

Coucher de soleil - Port de Hambourg
Coucher de soleil – Port de Hambourg

Dans le quartier de St Pauli, Reeperbahn est à Hambourg, ce que Pigalle est à Paris! Il s’agit du même esprit et cette rue est extrêmement connue. La rue de tous les interdits, la rue festive de la nuit. Ne soyez pas étonné de trouver des sex-shops tous les trois mètres environ, ou encore des clubs de strip-tease. Bienvenue dans la rue sans tabou !

Le quartier portugais situé au sud de la Neustadt, est très cosmopolite et en terme de restauration, il y a pas mal de bonnes adresses…portugaises ou non d’ailleurs ! J’ai testé Luigi, un restaurant Italien,  à l’ambiance très festive et feutrée. Une belle salle, de belles tables épurées, de très bonnes pizzas, de très gentils serveurs, le restaurant compte tous les ingrédients pour passer une belle soirée. A noter que le coût de la vie est bien moins important qu’en France! Que ce soit pour les courses, ou même pour les activités. Pour moins de 10 euros par personne, vous pourrez tout à fait manger au restaurant, par exemple.

Contrairement à Paris, le centre est moins grand, et les principales activités se concentrent presque au même endroit, ou à cinq minutes en métro l’une de l’autre, et ce dernier dessert très bien le centre, tout comme les quartiers un peu plus excentrés d’Hambourg. Je n’avais, ici, pas acheté de carte forfaitaire me permettant un abonnement à la semaine ou au mois aux transports. Comme je le précisais, tout est très accessible à pied. Dans ce cas, il est préférable d’acheter les tickets de métro à l’unité (1.50€).

 

Culture et activités

Hambourg est une ville très réputée pour son côté artistique. Après New-York et Londres, la ville est la troisième métropole de la comédie musicale du monde. Bon nombre d’Allemands se déplacent spécialement pour pouvoir apprécier les comédies musicales qui y sont jouées. Vous y trouverez également de nombreux théâtres. Cela fait intégralement partie de leur culture, car outre les productions de Broadway que vous pourrez découvrir (Aladin, Der König der Löwen, Tarzan, etc), la ville produit également quelques comédies musicales (Das Wunder von Bern, Cindy Reller, etc).

Comédie Musicale Hambourg - Der Kônig der Löwen
Comédie Musicale Hambourg – Der Kônig der Löwen

Bien sûr, pour ceux qui ne sont pas branchés culture, outre le Rathaus d’Hambourg qu’il ne faut pas rater (Hôtel de Ville), vous pouvez également vous balader à  ses alentours. Vous pourrez y trouver de nombreux magasins.
A nouveau, si vous préférez faire les boutiques dans un centre commercial, Europa Passage est un bon plan, et est facilement accessible à pied depuis le Rathaus.

Et parce que je suis une grande fan de nature et de jardins reposants, il est évident que j’en ai testé ici aussi. Et je tenais particulièrement à vous parler de Planten und Blumen. Ce jardin est immense et rempli d’activités pour les petits comme pour les grands. Vous y trouverez, tout au long de votre ballade, des petits lacs, des bancs, des petites cabanes, ou encore des circuits training pour accompagner votre jogging.

Hambourg m’aura également très bien plu. Néanmoins, j’ai remarqué qu’à chaque fois que je quitte une ville, j’ai toujours cette impression de n’avoir jamais assez « creusé ». De ne pas avoir eu suffisamment de temps pour visiter chaque recoin et découvrir absolument tout de ce que la ville a à offrir. Car je reste persuadée qu’afin d’apercevoir les secrets d’un endroit qui vous est inconnu, il ne faut surtout pas s’accrocher aux guides touristiques que vous pouvez trouver n’importe où. Bien sûr, il peut s’agir d’une bonne base, afin de pouvoir se débrouiller les premiers jours, mais dès que l’on a compris son fonctionnement, il faut s’y aventurer soi-même. Oser aller dans les rues parallèles moins connues, les endroits dont personne ne parle, les endroits que les locaux apprécient particulièrement, afin de se faire son propre guide personnel. Hambourg, je vais revenir.

Mit Liebe, Erika.

Texte et images © Erika.G

 

 

Publicités

8 réflexions sur “Oh, moin Hambourg! Oh, bonjour Hambourg!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s